Mon histoire

Lorsqu’on démarre dans la vie active, il n’est pas évident de trouver sa voie. Qu’est-ce que je veux faire, moi, 7h par jour, 220 jours par an, soit 1540 heures ? Après une année de questions existentielles en 2017, ma décision est prise pour 2018 : je veux être directrice artistique freelance !

Enfant, j’ai grandi au coeur de la Normandie, dans le village de Victor Hugo, au bord de la Seine. Autant vous dire qu’en activités, à part lire des livres et jouer dans l’herbe, il n’y avait pas grand chose à faire. Pour couronner ce flagrant manque d’animation, mes parents limitaient strictement mon accès à tous types d’écran :  TV, ordinateur, téléphone…

Une fillette au fin fond de la campagne, ça donne quoi ? Cela donne un excellent sens de la créativité ! J’ai toujours eu le talent d’inventer des activités. L’ennui étant mon pire ennemi, je trouve dans n’importe quelle situation quelque chose à faire. Construire un bateau en bout de bois et tiges de pissenlits, jouer à la bibliothécaire avec tous les livres de la maison, créer un magazine de dessins avec du papier, une agrafeuse et un stylo, écrire des romans, réaliser des clips vidéos avec mes Barbies dans le bac à sable, faire des montages photos sur Gimp, ou encore créer un blog de critiques cinéma

D'années en années, mes goûts et occupations ont évolué mais j'ai toujours eu cette folle envie de créer.

C’est tout naturellement que je me suis lancée dans des études de communication et de graphisme. Deux années au Havre au bord de la mer, puis trois ans à Paris pour me spécialiser dans le graphisme et la stratégie digitale.

Mon parcours était tout tracé, linéaire sans aucune déviation d’orientation… Mais une fois mes études & alternances terminées, une question essentielle s’est posée : où aimerais-je travailler ? Avec qui ? Pour quels types de projets ? Dans une agence, start-up, chez l’annonceur ?.. Je ne pensais pas qu’une fois mes cinq années d’études terminées, la question fatidique allait se poser à nouveau : qu’est-ce que je veux faire, moi, 7h par jour, 220 jours par an ?

Grâce à quatre années d’alternance, en start-up et agence de communication, j’ai eu un très bel aperçu du monde de l’entreprise. Mais en tant que salariée, beaucoup de choses m’ont manquées :

  • Le contact direct avec le client. J’aime l’échange, la rencontre, la discussion et la résolution de problème.
  • La polyvalence. Dans une agence de 160 personnes, je n’étais qu’une petite roue de l’engrenage…
  • L’adrénaline et les surprises. Le « métro, boulot, dodo », engourdissait mes rêves et ambitions, je préfère prendre des risques et créer moi-même mon métier !

Alors si aujourd’hui, je ne fabrique plus de petits bateaux en bois et tiges de pissenlits, j’ai choisi ma voie et mon métier : directrice artistique digitale. Simplement parce que ce métier regroupe toutes mes passions et valeurs : la créativité, le challenge, la polyvalence, l’esprit entrepreneurial et la curiosité.

Si vous avez lu ce long pavé de texte, c’est que vous êtes certainement un super client, ou futur super client. J’aime les nouvelles rencontres et les belles histoires, alors pourquoi ne pas me raconter la vôtre ?